Meilleures ventes

Catégories

Fabricants

Informations

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Les différents types de marquages     

La sérigraphie

Procédé de marquage utilisé pour le marquage du textile, de la bagagerie, de parapluie. La technique consiste à faire passer de l'encre, de la peinture au travers d'un pochoir (appelé écran).
L'écran est constitué d'un cadre en aluminium ou est fixée une maille de polyester. Cette maille est enduite d'une gélatine photosensible sur laquelle est positionné un film positif transparent (appelé film), où est imprimé le motif souhaité.  Puis en faisant réagir la gélatine à la lumière ultraviolette, elle se modifie et ne laisse perméables que les parties non exposées (celles cachées par le film). L'encre passera alors uniquement sur ces parties.
Il y a donc autant d'écrans à préparer et de passages à faire, que de couleurs à imprimer.
Le calcul de prix se fait par rapport aux nombres de couleurs, en fonction de la matière du support (nylon, coton, papier) et de la couleur du support. (le foncé entraîne une sous couche).

La broderie

La broderie est réalisée à partir de machines industrielles. Il est possible de réaliser aussi des écussons.
Pour réaliser une broderie il est nécessaire d'avoir un support assez souple, mais surtout que l'on puisse le positionner à plat sur la jante.
Puis sur cette dernière, on vient positionner le cercle métallique qui maintient le support tendu. Les broderies sont réalisables avec du fil mat, brillant, métallique ou fluorescent. Pas de dégradé réalisable.
Le calcul du prix n'est pas basé sur le nombre de couleurs mais sur le nombre de points. Plus un logo est plein plus il y aura de points.

La tampographie

Ce procédé est une technique consistant à transférer l'encre contenue dans le creux d'un cliché (similaire à la sérigraphie pour les films) sur un tampon (matière en silicone lisse et souple). Ce tampon vient frapper l'objet à marquer. Sachant qu'un support en résine est fabriqué en fonction de l'objet pour un calage de ce dernier.Il y a donc autant de tampons et de passages à faire, que de couleurs à imprimer.
Le calcul du prix se fait par rapport aux nombre de couleurs, en fonction de la matière (si polypropylène alors flammage de l'objet et si métal dégraissage de celui -ci) et si un support en résine doit être fabriqué. De plus il faut compter tous les déballages et ré emballages (si il a lieu) des objets.

Le laser

Le marquage laser est réalisé par gravure des matériaux avec un rayon lumineux de forte intensité, au travers d'une lentille.
Avec ce système nous brûlons sur une légère profondeur la matière (bois, métal, plastique, verre...)
Pour information le rendu final d'un marquage laser ne peut être confirmé uniquement qu' après essai sur le produit désiré. En effet selon les alliages de matériaux, les rendus peuvent être très variable (ton sur ton, noir, rouge...)
Le calcul de prix est basé sur une surface de marquage inférieure à 5 cm 2, selon la surface à marquer (métal différent du bois) et tient compte des déballages et ré emballages.